Les clés de la réussite

Un projet de chaufferie biomasse ou de réseau de chaleur est un projet ambitieux dont la complexité doit être aisément surmontée en respectant un certain nombre d’étapes. Les acteurs de la filière proposent un accompagnement tout au long de la vie du projet.

Émergence

Dans cette partie :

1/ Pour bien démarrer, prenez contact avec votre animateur Bois énergie : soit directement AILE (sur les zone blanches) soit la structure porteuses du fond chaleur territorial (en couleur sur la carte)

AILE anime un réseau de relais bois énergie répartis sur des territoires engagés dans le fond chaleur territorial par contrat de développement des EnR thermique avec l’ADEME. Si vous êtes situé sur un de ces territoires, il convient de contacter votre relais en priorité.


2/ Visiter d’autres projets : le site du Plan bois énergie Bretagne référence toutes les installations bretonnes. Contactez votre animateur bois énergie pour organiser la visite.


3/ Définir les objectifs du projet : les enjeux de la filière bois énergie sont multiples, chaque porteur de projet peut y trouver les ressorts d’un bon projet : 

  • Remplacer une installation fossile existante ?
  • Substituer des énergies fossiles ?
  • Stabiliser le coût de sa facture énergétique ?
  • Valoriser une ressource du territoire ?
  • Relocaliser l’économie ?
  • Créer des emplois non délocalisables ?

4/ Définir le périmètre grâce à une étude d’opportunité réalisée par l’animateur Bois énergie

Cette étude réalisée par l’animateur bois énergie sera à la fois l’occasion de partager des questions générales sur la filière bois énergie mais surtout le moment de définir différents scénarios et de découvrir une première approche technique et économique.Elle permet d’ouvrir la phase de développement du projet.

Ressources disponibles
Etude d’opportunité pour une chaufferie bois925,93 Ko

Développement

Dans cette partie :

Suite à l’étude d’opportunité, la phase de développement d’un projet de chaufferie ou de réseau de chaleur court de l’étude de faisabilité à la phase de consultation des entreprises en passant par la validation de l’avant projet. Le montage financier et le cas échéant le montage juridique sont des parties aussi importantes que la partie technique qu’il convient d’anticiper.


1/ S’encadrer d’une ingénierie compétente

  • S’entourer de votre animateur Bois énergie : soit directement AILE (sur les zone blanches) soit la structure porteuses du fond chaleur territorial (en couleur sur la carte)
  • S’entourer de bureau d’étude professionnels
Ressources disponibles
Liste des bureaux d’études thermiques448,56 Ko

2/ Mettre les acteurs du projets autour de la table

Les clients potentiels du réseau de chaleur, mais aussi le futur exploitant de la chaufferie et le fournisseur de bois sont autant d’acteurs qui, s’ils sont associés le plus en amont possible, contribueront à la construction d’un projet réussi.


3/ Éviter les erreurs de conception

  • Configurer un équipement le plus simple possible et être vigilant sur la gestion des flux (transfert combustible, cendre, accessibilité pour les interventions …)
  • Visiter des installations : le site du Plan bois énergie Bretagne référence toutes les installations bretonnes. Contactez votre animateur bois énergie pour organiser la visite.

Votre animateur Bois énergie vous accompagne lors de l’avant projet en faisant une relecture de l’APS puis du projet final en vous faisant remonter l’ensemble des interrogations qui permettront de faire consolider le projet si besoin.


4/ Réfléchir au mode d’exploitation et d’approvisionnement pour associer les bons protagonistes au projet.

Ressources disponibles
Liste des fournisseurs de bois déchiqueté 337,81 Ko

Construction

AILE propose de réaliser une visite de préparation de la réception. Durant cette visite nous passerons en revue une liste de points de contrôle pour s’assurer que le projet correspond au projet prévisionnel et surtout pour anticiper d’éventuelles difficultés futures.

Ressources disponibles
Guide ADEME de réception des chaufferies210,44 Ko

Fonctionnement

Dans cette partie :

1/ Anticiper et prendre le temps nécessaire pour contractualiser l’approvisionnement

  • Connaître l’offre locale en allant visiter les plateformes des fournisseurs
  • Définir un Contrat avec des critères qualité opérationnels et vérifiables

AILE vous rappelle les principaux points à prendre en compte lors du passage d’un marché de fourniture de bois énergie :

  • Ecrire un contrat en cohérence avec les objectifs du projet (cf. partie Emergence)
  • Introduire des critères servant de garde fou sur la pérennité de la ressource
Ressources disponibles
Liste des fournisseurs de bois déchiqueté337,81 Ko
Check list AILE pour le passage d’un marché163,01 Ko
Modèle de cahier des charges pour un approvisionnement en bois énergie (CIBE)
Association de producteurs et distributeurs de bois énergie proposant une certification de service ISO 9001
Site internet du Label HAIE

2/ Assurer une bonne maintenance

Personnel formé, contrat d’exploitation approprié. Pour en savoir plus, visitez la page “Formation


3/ Mettre en place un suivi du fonctionnement pour optimiser et valoriser les résultats. Pour en savoir plus, consultez le programme OPTIWOOD