Exemples d’unités

Des projets de méthanisation de différentes typologies se développent avec le soutien du Plan Biogaz sur les territoires.

La liste des unités en fonctionnement est consultable sur la page Cartes & chiffres clés.

La méthanisation concerne une large gamme de projets, qui se distingue par la nature et l’origine des substrats traités, par le mode de portage des projets (actionnariat, gouvernance…). 

Dans le secteur agricole, la maîtrise d’ouvrage peut être assurée par une entreprise agricole, ou un groupement d’entreprises agricoles avec ou sans partenaires du territoire. 

On parle de méthanisation agricole «à la ferme» dans le cas d’un portage majoritairement agricole (+50% du capital, 1 à 2 exploitations apporteuses), valorisant une majorité de substrats agricoles (effluents d’élevage, résidus de cultures, CIVEs), implanté sur une exploitation agricole ou à proximité.

Quelques exemples d’unités en fonctionnement en Bretagne et Pays de la Loire :

Sarl Biogaz des Rallais

Unité de méthanisation à la ferme en cogénération de 207 kWé. Située sur la commune de La Bazouge-du-Désert (35), l’unité a été mise en service en 2018. Elle est adossée au GAEC le Lait des Champs, producteur de lait en agriculture biologique depuis 2015. Le GAEC dispose également d’un laboratoire de transformation du lait et un magasin de vente à la ferme a été ouvert en 2012.

Sarl REN BOCC

Unité de méthanisation à la ferme en cogénération de 156 kWé avec valorisation de la chaleur en chauffant de l’eau chaude pour un industriel. L’unité fonctionne en autonomie à partir des intrants du GAEC Les Chouans, qui dispose principalement d’un atelier vache laitière et un atelier vache allaitante répartis sur 2 sites distants de 6 kms.

Sarl MOREL ENERGIES

Unité de méthanisation à la ferme en injection biométhane de 45 Nm3 CH4/h. La SARL Morel Energies, créée en 2018 pour le projet de méthanisation est située sur la commune de La Chapelle-Janson (35). Elle est adossée à trois exploitations agricoles, spécialisées en élevage porcin et bovin lait.

Le Gaec des Friches

Unité de méthanisation à la ferme en cogénération de 250kWé. Le Gaec des Friches, exploitation laitière, se compose de trois associés. L’unité a été mise en service fin 2015 et se situe sur la commune de Saint-Nicolas du Tertre (56).

La SAS Sensienergies

Unité de méthanisation en cogénération de 500 kWé. La SAS Sensienergies a été fondée en 2009 par la SCEA Texier, exploitant un élevage de porcs type naisseur engraisseur partiel. L’unité, située sur la commune de Saint Nicolas du Tertre (56), a été mise en service en 2013.

Le Gaec du Champ Fleury

Unité de méthanisation en injection biométhane de 70Nm3/h. Le Gaec du Champ Fleury est constitué de cinq associés, en polyculture avec un élevage laitier. L’unité mise en service en été 2015 est la première unité de méthanisation agricole à injecter du biométhane dans le réseau en Bretagne.

Gaec Monchemin

Exploitation agricole de polyculture-élevage située en Vendée. A partir de 10 500 tonnes de substrats soit 29 t/jours, l’unité de méthanisation produit du biogaz, valorisé en électricité et chaleur par cogénération.L’électricité est injectée dans le réseau public d’électricité et la chaleur est valorisée pour le séchage de fourrages, l’eau chaude sanitaire (ECS), la salle de traite, la nurserie et les bureaux

EARL de Reims

Unité de méthanisation à la ferme en cogénération de 150 kWé. L’EARL de Reims a porté dès 2010 la création d’une unité de méthanisation avec co-génération du biogaz en annexe de l’élevage de bovins laitiers . Mise en service en 2011, l’unité a été transformée en 2015 afin de récupérer une production de biogaz supplémentaire

La ferme du Ptit Gallo

Unité de méthanisation à la ferme – Chaudière 180 kWth. Située sur la commune de Montreuil Le Gast (35). Elle est adossée à une exploitation qui produit du lait en agriculture biologique.Un seul substrat est méthanisé : le lisier des vaches laitières (1 000 m3/an). La puissance de la chaudière a été dimensionnée en fonction des appels de puissance de l’atelier laitier lors de la pasteurisation du lait.

On parle de méthanisation «collective agricole» dans le cas d’un regroupement de plusieurs exploitations agricoles qui sont actionnaires majoritaires de la société et implantée sur un site dédié. Dans cette catégorie on distingue les «petits collectifs» (3 à une dizaine d’exploitations agricoles) et les «grands collectifs» (plusieurs dizaines d’exploitations agricoles).

La SAS Agribiométhane

 La SAS Agribiométhane a été créée par 10 et agriculteurs et injecte du gaz vert dans le réseau de la ville de Mortagne sur Sèvre depuis avril 2014.

La SARL Morel Energies

La SARL Morel Energies, créée en 2018 pour le projet de méthanisation est adossée à trois exploitations agricoles, spécialisées en élevage porcin (242 truies NE) et bovin lait (100 VL).

Une collaboration exemplaire entre 2 collectifs agricoles


Dans le Maine-et-Loire, la collaboration exemplaire de deux collectifs agricoles

On parle de méthanisation «centralisée» dans le cas d’une unité qui regroupe différents acteurs du territoire (agriculteurs, collectivité, industriel, …), avec parfois de l’investissement citoyen participatif. 

Avec le soutien de